Archives de catégorie : Articles et textes

La photo du mois juin 2015

Pour marquer mes trente ans de photographie, je publierai la ou les photo(s) par mois. Un rendez vous mensuel qui sera accompagné d’un petit texte, un souvenir de prise de vue, une réflexion, une pensée, une anecdote…

© Photo du mois: 1 Juin 2015, issue du livre « Photo la graphie moi », éditions Images plurielles. images plurielles

La photo postée ici est celle qui marque mon attachement à la grande famille des photographes Humanistes. Ici en l’occurrence c’est un clin d’oeil à Willy Ronis dont le petit garçon à la baguette a fait le tour du monde photographique. Tout le monde connait l’histoire de cette photo qu’il avait composée. Celle ci est différente en ce sens que c’est un vrai instantané. La petite fille était perdue dans ses pensées avec sa baguette au bras. Au moment d’armer mon appareil, elle a réalisé ma présence et s’est sauvée me laissant cet élan et ce magnifique sourire.  A deux pas de là, je rencontre son père qui me demande pourquoi j’ai pris sa fille en photo. Je n’avais pas le rendu en tête (puisque photographiant avec des pellicules). je lui ai simplement répondu par une question: « pourquoi? votre fille n’est-elle pas belle? » Il m’a dit « oui, c’est vrai… » C’était à Paris en 1992. Je n’avais pas eu l’occasion de la lui donner. Je me demande ce qu’elle est devenue…

music:  jeff Buckley, Hallelujah

Expo Photo-la-graphie moi

Introduction de l’ouvrage

Avec “Photo la graphie moi”, c’est à travers les chemins buissonniers de l’enfance que Mathieu Do Duc nous balade. Des enfants de la cité des Groux à Fresnes, Val de Marne, de 1986 à 1994, ou ici et là, au gré de ses voyages, il nous convie à une marelle joyeuse ou grave, comme une quête, un saut dans l’espace intérieur de nos mémoires d’enfant où se bousculent roues et glaces, rires et larmes, vers ces rivages que nous ne quittons jamais vraiment, ni des yeux ni du cœur.

Didier Daeninckx, éditions Images plurielles, http://www.imagesplurielles.com/

Exposition qui comporte de 35 à 45 photos de format 30 par 40 montées sous passe partout dans des cadres de format 40 par 50. Vous pouvez la louer de 2 à 6 semaines.

Who am I ?

“News don’t interest me. Everyday life is much more heart-stricken” Brassaï

NYC

New York, 1988 ©

Mathieu DO DUC is an English teacher in a vocational High School and a freelance photographer working as he puts it « for the time needed ».

Born in Saigon 1958, VIETNAM, he now lives in Marseilles. He spent 15 years in the suburbs of Paris where he discovered through the works of Cartier Bresson, Doisneau, Ronis, Kertesz, Boubat, Brassaï and many others fine photographers that everyday life could be worth of interest and become work of art. Very much influenced by these masters, the Humanists, and the American street photographers he started his project on the children of the Groux (1986-1992), a poor housing estate in Fresnes, Val de Marne and got a scholarship from “le Conseil Général du Val de Marne” to exhibit his work in many cities of the south suburb of Paris.

Back to Marseilles, “Images Plurielles”, a photography publisher from Marseille gathered his photographs of Children in Urban area in a book “photo-la-graphie moi” (2001) which is now sold out. Among his other works: “Body and Soul”, jazz portraits of live musicians; “Le soleil nous laisse à desjours plus Vieux”, pictures of seniors in everyday life; “VIETNAM 39” his return to Vietnam after 39 years of absence.

“From the mere bystander to Jazz musicians, from children to seniors, in cities of the world or here and there, in front of his house or in a remote country, he tries to catch in his lens the beauty, sometimes the gravity but always the poetry of a situation, a gentle gesture, a simple look.”

Qui suis-je?